Entrevue Salarié : Virginie Touzard, commerciale Chapin Services

C’est le retour de nos entrevues salariés ! Aujourd’hui, nous avons choisi de braquer les projecteurs sur le parcours de Virginie Touzard, récemment arrivée dans le groupe Geopar en tant que commerciale pour notre entité Chapin Services !

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Virginie : Alors, je m’appelle Virginie, j’ai 36 ans. Je viens du monde du bâtiment, dans la partie second œuvre, d’où ma venue chez Chapin !

Virginie - Commerciale Chapin Services

 

Quel a été ton parcours avant d’intégrer le groupe Geopar ?

Virginie : J’ai fait un BTS MUC (Management des Unités Commerciales). J’ai toujours été passionnée par le monde du bâtiment, j’ai donc commencé par aller travailler dans des entreprises du bâtiment dans le second œuvre. J’ai commencé en bas de l’échelle, en tant que magasinière vendeuse. Ma curiosité a fait que j’ai toujours gravi les échelons.

J’ai fini par aller sur le terrain, en tant que conductrice de travaux, c’est-à-dire le suivi des compagnons ou des chantiers. J’ai fait deux entreprises dans le second œuvre. Et suite à ça j’ai co-créé mon entreprise dans le bâtiment, en 2017. Ça a été une très belle expérience, qui alliait la stratégie commerciale, la communication, l’administratif et le financier. Nous étions arrivés à 13 compagnons.

 

Comment es-tu arrivée dans ce secteur du bâtiment ?

Virginie : Ce que j’aime dans le bâtiment, c’est ce côté construction qui demande de la réflexion et de la créativité. Il faut aussi  être flexible et entreprenant. Ça demande plein de compétences. C’est ce qui me plaît lorsque l’on rencontre un chef d’entreprise du bâtiment, ou un artisan. On est pas sur quelque chose d’unique, chaque personne est différente, et ça nous demande à nous en tant que commerciales de s’adapter à la personne que l’on a devant nous, lui apporter un service et répondre à sa demande. Enfin le bâtiment c’est un univers aussi un peu bourrin, assez franc, plus ou moins honnête, et c’est ce que j’aime.

 

Comment as-tu connu le groupe Geopar et Chapin Services ?

Virginie : Par le bouche-à-oreille. Moi je connaissais le groupe Geopar, parce qu’avec mon entreprise j’étais cliente Chapin, et Axxel sur la partie SAV. Donc je connaissais bien cette boutique là, et puis mon frère travaille en tant que transporteur pour le groupe, et j’ai toujours eu des éloges de Geopar, que ce soit des salariés ou des clients. Et puis de mon expérience client à moi, ça c’est toujours bien passé.

Ce qui me plaisait dans le groupe Geopar, c’est ce côté humain, que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs aujourd’hui, et vraiment c’était un critère important. On sent une unité dans le groupe, et que tous les salariés veulent aller de l’avant, avec le même but commun. Et ça on le ressent même quand on est extérieur à l’entreprise.

Tu es arrivée récemment dans le groupe Geopar. Comment se passe l’intégration dans l’entreprise ?

Virginie : Je suis arrivée au mois d’août 2022. Pour l’intégration j’ai été à Vannes plusieurs semaines. J’ai été sur la partie comptoir, et ça a été très très formateur, au côté de Damien et Joyce. Ensuite je suis allée à Quéven. J’ai aimé découvrir l’univers de chaque agence, car je me rends compte que même s’il y a un tronc commun entre elles, il y a quand même une personnalisation des agences en fonction des gens qui y sont. Chacun créer son atmosphère, et on retrouve cette touche humaine. Et ça m’a appris beaucoup de voir les deux agences, de bien me former à l’univers Chapin.

On peut aussi rajouter qu’il y a de l’écoute chez Chapin, c’est un point fort. Les autres sont là pour t’accompagner.

Virginie - Commerciale Chapin Services

 

peux-tu nous parler un peu plus de ton poste de commerciale Chapin Services et de tes missions au quotidien ?

Virginie : Chez Chapin, j’ai été embauché en tant que commerciale itinérante. L’idée, c’est d’aller sur le terrain pour faire le suivi de la clientèle, et de la prospection. Aujourd’hui, je suis rattachée à l’agence de Pontivy, et je fais un peu de magasin, et un peu d’itinérance. C’est toujours intéressant de venir au magasin, parce qu’on crée aussi des liens avec la clientèle, et c’est important. 

Le terrain c’est intéressant, mais il y a plus de difficultés. Sur Pontivy, les artisans sont avant tout sur les chantiers, ce sont vraiment des gens de terrain. Il y a donc plus de difficultés d’accès en fin de compte, alors qu’en venant au magasin j’accède plus facilement à ces gens là. Ça permet de prendre le temps pour comprendre leurs besoins, puisqu’ils n’ont pas forcément le temps sur les chantiers.

En parallèle, j’ai commencé à développer la partie Dompro, c’est-à-dire la plateforme. Chapin a créé la possibilité de commander en ligne via ce partenaire. Pour ça, on doit intégrer les clients pour leur proposer des remises adaptées. Et cette plateforme permettra également de créer une harmonie au niveau des prix, ce qui n’était pas forcément le cas entre nos différentes agences pour l’instant.

 

Comment envisages-tu l’évolution de Chapin ?

Virginie : L’évolution de Chapin je la vois sur une meilleure maîtrise de sa notoriété, ce qui passe par la communication externe. C’est mon constat sur Pontivy, Chapin n’est pas connue. On a beau faire toute la prospection du monde, si la notoriété n’est pas là, ça ne fonctionnera pas, les deux sont liées.

Il faudrait également consolider le tronc commun, c’est-à-dire la base de Chapin. Par exemple, il faudrait une uniformisation de nos actions commerciales. Il y a du potentiel, mais il va falloir l’exploiter. Chapin là-dessus est intéressant, parce que la direction laisse cette liberté d’agir, et donne les moyens de pouvoir le faire. Mais il va falloir du temps, et il va falloir aussi cadrer les choses et se donner des priorités. Mais j’y crois !

 

Quelle est la relation avec la direction du groupe ?

Virginie : Moi je considère qu’on est à la fois accompagné et en totale autonomie. C’est vraiment chouette : on a cette liberté d’agir en fonction de notre personnalité, tout en respectant le cadre et les règles de Chapin bien sûr ! On vient “comme on est” et on est accompagné dans les actions que l’on souhaite mettre en place.

 

Quel est le petit plus que tu retrouves chez Chapin Services ?

Virginie : Le petit plus pour moi c’est cette convivialité, cette proximité, que l’on ne retrouve pas chez nos confrères. C’est vraiment ce qui fait le point fort de Chapin : le sourire, toujours la bonne humeur, c’est ce qui caractérise Chapin !

 

As-tu un mot de la fin ?

Virginie : Je pourrais dire bravo pour ce qui a été déjà accompli, et cela annonce de belles promesses sur l’avenir !